PatCatNat’s, site de Patrice MOREL
Vous êtes ici : Accueil » L’ouvre gueule » Reportages » Fête des retraités CGT de Loire-Atlantique (44)

Fête des retraités CGT de Loire-Atlantique (44)

D 20 septembre 2015     H 18:41     A Patrice MOREL    


Tempête sur les côtes de Loire-Atlantique le mercredi ! Rien n’est joué pour le lendemain car il a fallu évacué le terrain lors du montage des stands ! Qu’à cela ne tienne, sur le qui-vive les militants sont revenus de bonne heure achever au mieux le travail et mettre de côté ces ennuis avec les piquets de barnum pliés. Le vent n’a pas éteint la flamme des 30 bougies de ce rendez-vous de lutte, festif et culturel !

Le ciel avait ses nuages mais le rendez-vous ce jeudi 17 septembre 2015 a été honoré par plus de 3 000 visiteurs. La fête des retraités CGT de Loire-Atlantique était debout sur le terrain de la Bégraisière, à Saint-Herblain.
La convivialité ne manquait pas et les souvenirs communs de luttes s’échangeaient. Johanna Rolland, Maire de Nantes (PS), accompagnée de Aymeric Seassau, Secrétaire départemental de la fédération de Loire-Atlantique du PCF (aussi Conseiller régional des Pays de Loire et Adjoint au maire de Nantes), Robin Salecroix. Secrétaire de la section de Nantes du PCF (aussi Conseiller municipal de Nantes), Véronique Mahé (PCF), Conseillère régionale (aussi Conseillère municipale de St Joachim), sont allés à la rencontre des cégétistes accompagnés de responsables CGT dont Philippe Martinez, Secrétaire de confédération, Fabrice David, Secrétaire départemental, Michel Pacaud, Secrétaire départemental de l’union syndicale des retraités.
L’histoire eu son entrée avec un débat sur Ambroise Croizat, ministre des travailleurs.

L’allocution de Philippe Martinez a été particulièrement remarquée par la ténacité des propos. Sur les avancées à conquérir, c’est la lutte pour les 32 heures qui a été mise en avant ; pour l’actualité c’est l’exigence de l’accueil en urgence des migrants avant de réfléchir sur les quotas ; pour les retraités c’est l’annonce inattendue, en interne un retraité ne compterait plus pour 1/2 mais pour 1 !
Bien-sûr la demande de revalorisation des pensions était aussi au cœur du discours ! En entendant les applaudissements et en constatant le nombre d’auditeurs, on s’aperçoit, entre autres actions, que « le militantisme ne s’arrête pas à la retraite » comme le dira Fabrice David !
Puis s’enchaîna, avec son verbe cru parfois, mais plein d’humour, Senseverino. Une découverte pour certains, mais un régal des oreilles pour les plus jeunes retraités et actifs présents. Le chanteur était parfois dans les spectateurs et parfois le contraire les spectateurs étaient invités à monter sur scène jusqu’à faire du « air guitar ».
Le bal, assuré par Franck Gergaud, a permis pour d’autres personnes de se dégourdir les jambes sur des airs allant de la java au rock’n roll.
La nuit commençait à tomber quand ce fût le tour de HK et les Saltimbanks d’animer la scène sur des paroles de musique engagées et poétiques à la fois. Personne ne pouvait alors rester assis ; « çà a déménagé ».
À l’année prochaine avec le plein d’anciens et jeunes retraités...

Patrice Morel
Dimanche 20 septembre 2015

Reportages photographiques :
- La fête et la politique.
- Les spectacles.

Dans la même rubrique

10 septembre 2017 – Les retraités CGT en fête

6 juin 2017 – Fête des Nouvelles de Loire-Atlantique 2017

26 octobre 2016 – Un 75e anniversaire pluvieux

15 juin 2016 – NON à la Loi Travail

12 juin 2016 – Gay Pride 2016 à Nantes.